AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum de RP
 

Partagez | 
 

 Un coin où dormir.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un coin où dormir.   Dim 23 Sep - 20:32

L’arrivée de notre jeune ami se fit sans accro. Comment cela été possible ? Car tout simplement il avait demandé gentiment aux gens l’approchant de dégager. Au risque de se voir mourir. Ses pas le menèrent dans le hall de l’établissement dans lequel personne n’osa réellement l’approcher vu son air menaçant. Un regard remplis de haine tout comme son allure. Le jeune rebelle continuait ses pas sans se tourner vers qui que ce soit, jusqu’à ce qu’un élève et ses potes vinrent à lui barrer la route, un regard en tant qu’échange de mot. De là un drame pouvait se produire, la réaction du jeune homme qu’il était pouvait être très violente. Mais de là rien ne se fit, juste ce regard, très vite il sembla tiré d’affaire. Mais il continua de progresser en avançant vers un lieu, en fait il ne savait pas où. Complètement perdu le regard de l’adolescent regardait de droite à gauche et vers le plafond. Les yeux de Gabriel restèrent sur le plafond, rien de mieux. Pour essayer de réfléchir. Avançant toujours, ce fut en silence qu’il rebaissa ses yeux, Azel étant sur son épaule resta silencieux. Jusqu’à ce que notre ami s’arrête subitement comme si il se sentait suivit. Et c’était le cas.

« Ok. Vous trois, arrêtez de me suivre ou je vous bute. »

Les trois élèves le suivant ne comprirent pas sur le coup. Comment avait il fait ? Nul ne le savait. A part Gabriel et Azel. Le regard de Gabriel ne se tourna pas vers eux, les trois types eux par contre… Gardèrent leurs regards sur lui, ce dernier fit sortir des lames de son dos. C’était le moment pour ses trois gaillards de décamper en vitesse. Gabriel lui, il reprit son chemin faisant revenir en lui les lames. Ses pas reprirent et il alla vers l’infirmerie qu’il venait de remarquer. Y pénétrant, pour le moment personne n’était là. Entrant sans gêne, il vint s’installer sur l’un des lits là où il compta s’endormir. Espérant que personne ne vienne le déranger… Effectivement la bête avait trouvé une antre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un coin où dormir.   Dim 23 Sep - 20:50

Aujourd'hui Il faisait un temps pluvieux, en effet ses yeux étaient d'un gris bien sombres. En marchant avec son Kudan, Kirara, elle croisa une jeune qui avait trébuché dans une flaque d'eau et s'était écorchée les genoux. Elle lui proposa donc de la porter jusqu'à l'infirmerie. En entrant dans l'infirmerie déserte, elle prit donc l'initiative de la soigner elle-même (après tout l'infirmière n'était jamais là). Puis la jeune fille remercia Laerya et quitta, en titubant un peu, l'infirmerie. Laerya resta seule un moment dans l'infirmerie. Elle savait qu'il y avait quelqu'un ici, elle avait entendue un peu de bruit vers les lits. Elle s'avança donc prudemment en prenant un couteau qu'elle avait déniché (elle a toujours eu le don pour savoir où se trouvaient armes et elle sentait une grande quantité d'arme dans la direction du bruit) puis ouvrit d'un coup sec le rideau. Elle tomba sur un jeune homme allongé sur le lit avec son Kudan. Elle le détailla un peu afin d'en apprendre un peu sur lui. Il avait l'air féroce... et fort.
- Que veux-tu faire ? Lui demanda Kirara.
- Pas grand chose, je vais juste lui mettre une couverture pour qu'il n'attrape pas trop froid. lui répondit-elle mentalement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un coin où dormir.   Dim 23 Sep - 21:14

Alors qu’il avait commencé à s’endormir, tout comme Azel, le jeune homme ne pensait pas être dérangé, après tout qui viendrait faire un tour à l’infirmerie ? L’infirmière… Mais il pourrait toujours filer par la fenêtre. Hors était-ce une bonne idée ? Non pas vraiment, mais il avait le don de n’en avoir que faire. Les problèmes il en avait l’habitude, étant du genre à en attirer. M’enfin là il ne gêna personne pour le moment, en prime ne se sentant pas directement en danger il n’en avait que faire que quelqu’un entre. Mais si l’on cherchait à l’approcher ? De toute manière son don était toujours en éveil contrairement à lui. Hors sauf quand quelqu’un était trop près, il avait toujours le sens d’instinct de survie en quelque sorte. De ce fait en fait il avait le sommeil léger. En parlant sommeil, celui-ci fut troublé par le bruit de la porte qui s’ouvrit, une personne était entrée. Sentant comme un danger approcher il se prépara au pire, mais son empathie lui fit comprendre qu’il n’avait rien à craindre venant de ses deux personnes. Maintenant il lui fallait tout de même trouver une méthode pour faire partir la personne. Comment ? La solution n’étant pas évidente, il resta allonger faisant mine de dormir.

Hors cela sembla ne pas trop marcher, l’une des deux personnes sortie de l’infirmerie. Tandis que l’autre prit un couteau apparemment, mais… Elle sembla plutôt dangereuse à partir de se moment là, Gabriel lui gardant son sang froid se disait que si elle se montrait trop menaçante, alors il lui ferait la peau. Hors n’étant pas le cas, celle-ci sembla moins menaçante, mais une chose n’empêchant pas l’autre, le jeune homme ouvrant les yeux, il se redressa. Premier réflexe fut de regarder la demoiselle d’un air si sombre que l’on pourrait s’y voir mourir. Enfin ce n’était qu’une image. Gabriel sur le coup sortit de ce lit et progressa vers elle en élevant la voix avec froideur.


« Lâche ce couteau, ou je te fais la peau. Tu ferais même mieux de partir. »

Etant dans l’infirmerie se serait plutôt l’inverse qui devrait se produire, vu que lui ne souffrait pas, mais elle ? Il l’observa et ne vit aucune blessure apparente chez elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un coin où dormir.   Lun 24 Sep - 19:12

Elle s'approcha donc de lui et du tas de couvertures afin de pouvoir le couvrir avec, peut être était-il souffrant ? Ou bien il n'avait pas suffisamment dormi ?
Elle garda son couteau avec elle, par précaution... elle sentait que le jeune en lui même était une arme... il était dangereux. Mais, elle s'en fichait, elle n'avait pas peur. Son propre instinct et ses propres capacités lui ont toujours suffit.
- Fais attention à toi, je ne fais pas trop confiance en ce jeune homme. dit mentalement Kirara, son Kudan. Dans le pire des cas je serai à tes côtés s'il te voulait du mal.
Laerya fit un grand sourire à son Kudan puis s'approcha tranquillement du tas de couvertures se trouvant derrière le lit du jeune homme.
Soudain, il ouvrit les yeux, puis la regarda d'un air menaçant. Elle savait qu'il n'hésiterait pas à la tuer si elle faisait un mouvement trop brusque ou si elle se montrait menaçante. Mais elle sentait au fond d'elle, qu'elle n'avait rien à craindre. Elle n'avait aucune intention hostile et s'il le fallait, s'il la menaçait, elle et donc aussi Kirara, elle le tuerait. Sans hésiter.
« Lâche ce couteau, ou je te fais la peau. Tu ferais même mieux de partir. »
Elle le regarda un moment, sans sourciller puis lui fit un sourire éclatant avant de le contourner, toujours aussi tranquillement, et de prendre une couverture.
- Tu étais fatigué ? Si tu dors ainsi, tu finiras par avoir froid. Il y a des couvertures ici. dit-elle toujours souriante. Puis en lui donnant une couverture, elle alla reposer le couteau de l'infirmière dans son tiroir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un coin où dormir.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un coin où dormir.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le coin des blagues
» [Moc] Le Coin Matoran de Solok
» le coin des graphistes
» coin coin de travail !!!!!ou le canard qui sommeil en vous
» [musique] Le coin des musiciens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic Mind :: L'école de Daevas :: Infirmerie-
Sauter vers: